Allergies alimentaires / Etiquettage / Parentalité / symptômes

Le terrain atopique des allergies

terrain atopique

Le terrain atopique d’une personne se manifeste par une allergie sous forme de maladies : eczéma, rhinite, asthme, allergies alimentaires.

Premièrement, la prédisposition des individus à développer une réponse de type IgE vis-à-vis des allergènes de l’environnement se nomme l’atopie. Il a été démontré qu’il existe une prédisposition familiale appelée aussi terrain “atopique”, qui permet de déterminer le risque de manifestation allergique chez l’enfant.

Pour commencer, il faut savoir que cette prédisposition peut rester « dormante » toute la vie, ne jamais être exprimée.  Elle se traduit par des signes dits « de sensibilisation » comme des tests cutanés ou sanguins positifs.

Cependant, l’expression de ces gènes varie toute la vie en fonction de l’environnement :

Les allergies ont une composante héréditaire mais leur transmission n’est pas automatique. Seuls 20 à 60% des enfants nés de parents allergiques le deviendront à leur tour. Parfois l’allergie apparaît en dehors de tout antécédent familial. Des parents non allergiques peuvent donner naissance à un enfant allergique (5 à 15 % des cas).

Par ailleurs, selon les dernières études épidémiologiques, les enfants dont les parents ont une allergie respiratoire ou cutanée (eczéma, pollen…) présentent un risque de 60 % de l’être eux aussi, bien que pas forcément aux mêmes substances. Risque qui chute à 40 % si seulement l’un des deux parents est allergique et à 15 % si aucun ne l’est.

Certains anticorps des mères allergiques traversent le placenta et activent des cellules immunitaires du fœtus : après la naissance, les petits deviennent allergiques à leur tour ! Une explication du “terrain allergique” des familles.

Une tendance à l’allergie se constate dans de nombreuses familles. Les gènes qui déterminent la propension à développer une réaction allergique et ceux qui déterminent le type de réaction allergique ne sont pas les mêmes. C’est pourquoi dans une famille d’ “atopiques”, on trouvera des manifestations aussi variées.

Finalement, le risque d’avoir des prédispositions aux allergies peut augmenter si les deux parents sont allergiques, quel que soit l’allergie et sa manifestation. L’allergie développée par l’enfant pourra être différente de celle de ses parents. De plus, il pourra manifester son allergie autrement (symptômes différents).

« Cette prédisposition peut rester « dormante » toute la vie, ne jamais être exprimée.  »  explique le Dr Etienne Bidat, Allergologue pédiatrique

Si tu as des questions, tu peux me contacter via différents moyens.

On en parle plus en détail dans le cycle d’ateliers sur l’Allergie aux Protéines de Lait de Vache.

Les cycles d’ateliers ont lieu chaque mois, tous les mardis en visio-conférence via l’outil zoom. Il y a deux créneaux disponibles un à 14h et un à 21h. (Pendant le 3ème confinement, les ateliers de 14h seront suspendus)

Je te donne rendez-vous sur les réseaux sociaux, pour échanger quotidiennement 😉

A bientôt. Alison

Boutique : Accompagnements et Ebooks

VOIR AUSSI

À propos

Conseillère en Nutrition de l’enfant et de la femme spécialisée sur les allergies alimentaires et accompagnante parentale, je suis la maman d’un petit garçon. Il m’a donné envie de changer de métier. Je suis formée à l'accompagnement, au développement des enfants et sur le cerveau par les neurosciences. Je me suis spécialisée dans la nutrition et les allergies alimentaires car nous sommes concernés. Il manque de professionnels pour accompagner les parents face aux intolérances et allergies alimentaires. Que ça soit pour les enfants ou les mamans allaitantes, je travaille autour de la nutrition et du bien-être. A très bientôt. Alison